• Je suis une demie connasse

    Il y a quelques jours de ça, j'ai créé un profil Facebook juste pour mon blog.

    Mais si, rappelle toi, j'en parlais ici. Ce week-end, j'ai eu l'occasion de lire plein d'articles de blog que je n'avais pas le temps ou l'envie de chercher avant. Faut dire que je suis vraiment en mode flemme/envie de rien en ce moment.

    J'ai donc eu l'agréable surprise de tomber sur l'article de Mamanbavarde. Il va maintenant falloir que je prenne le temps de découvrir son blog. Bon mais du coup, il parle de quoi cet article ? Rien que le titre déjà, il attire l’œil. Bah oui tu me diras, c'est fait pour.

    La mère parfaite est une connasse. En même temps, on se dit que sans développer, c'est forcément ce qu'on se dit toutes. Si tu ne partages pas cet avis, c'est que peut-être, sans vouloir te manquer de respect hein, t'es une connasse mère parfaite.

    Mais du coup, d'après les critères de Mamanbavarde (entres guillemets et en gras), je me place dans la demie connassitude.

    "La mère parfaite est tombée enceinte pile au moment où ça l'arrangeait". Il faut savoir que j'ai arrêté ma pilule d'un commun accord avec Lhom. Et que je suis tombée enceinte le mois d'après. En revanche évite d'être aussi conne que moi, n'arrête pas ta pilule en cours de plaquette juste parce que tu es excitée que ton homme veuille un bébé.

    #cétaitilya2ansouplus

    "La mère parfaite a vécu une grossesse i-dy-llique". Pas de nausées, quasiment pas de vergetures, pas de rétention d'eau... Juste des reflux gastrique les 3 dernières semaines. Tous les kilos dans les seins et dans le ventre. Et encore hein. Parce qu'à 9 mois, les gens pensaient que j'étais à 5 mois La poitrine, pas à me plaindre. Je l'ai tellement badée que je l'ai photographiée tout le long de ma grossesse. Bah oui mais moi je n'ai des nichons que quand je suis enceinte, donc fallait que je garde une trace visuelle. Grossesse parfaite, en dehors de quelques bourdes de ma gynéco.

    #jaifaitdudiabètegestationneloupas

    #ellesestplantéesurmadpa

    #jaifaitunpetitpoids

    "La mère parfaite a vécu un accouchement FA-BU-LEUX". Oui là je peux le dire. A part Lhom qui avait oublié le brumisateur dans ma valise, du coup je crevais bien de soif. Le fait que les sages-femmes m'ont laissée 30 minutes de plus dans la salle d'accouchement parce qu'elles étaient débordées à côté. C'est pas trop grave non plus, même si on se fait un peu chier en salle d'accouchement. Sinon je n'ai pas eu d'épisio, pas de césarienne, pas de forceps... Je n'ai pas fait la rééducation du périnée parce que conseillée, mais pas nécessaire. L'équipe était très attentive. Je voulais tenter l'accouchement sur le côté parce qu'il paraît que ça réduit le risque d'épisio. Enfin si tu veux savoir comment était mon accouchement, j'en parle ICI.

    "D'ailleurs, moins d'une heure après l'accouchement, on retrouve une mère radieuse, maquillée, coiffée. Pire, il semblerait qu'elle ai déjà perdu ses kilos de grossesse. La pute." Bah pour moi c'était quasiment tous les kilos. Moi qui espérais en grappiller quelques uns. Mais j'ai surtout perdu... MES SEINS. Enfin ceux de ma grossesse. Ah la salope. On peut dire que ce que cette grossesse m'avait apporté, elle en a vite reprit une grosse partie dès la sortie de Moustik. Quand je disais que j'avais bien fait de photographier mes décolletés.

    vivi-enceinte.jpg

    15 jours avant mon accouchement

    "La mère parfaite est sortie très rapidement de l'hôpital, dans son jean d'avant grossesse, avec un bébé parfait qui dort de 23 h à 6 h 30 du mat'". Je suis ressortie au bout de 5 longs jours, avec le pantalon d'avant grossesse que j'ai pu porter jusqu'à mon 5me mois (taille 36). Vive le stretch. Les nuits n'étaient pas vraiment dans ces horaires là. Durant le congé maternité, c'était réveil toutes les 3 h. A la reprise du travail, et les journées de Moustik chez l'ass mat, c'était plutôt 18 h 30 à 8 h. 8 h parce que la sortir du lit pour la mettre dans la voiture, ça la réveillait la pauvre. Oui je sais, tu me détestes.

    "La mère parfaite, en rentrant à la maison, a vite écrit (et posté !) le faire-part de naissance, qu'elle a d'ailleurs fabriqué elle-même. 172, qu'elle en a fait, pendant les longs sommes de sa merveilleuse progéniture, dont on est même persuadé, à bien y réfléchir, qu'elle ne fait pas caca. Qu'elle ne régurgite jamais. Qu'elle s'endort partout, et surtout, quand ça arrange la mère parfaite". Alors oui, faire-part fait maison. Tu peux d'ailleurs le voir ICI. Pas 172 mais une bonne trentaine. En revanche, jamais envoyés. Moustik faisait pipi, caca... par contre niveau régurgitation, j'y ai eu droit 1 fois pile dans mon soutif vidé depuis mon accouchement. Niveau tranquillité, ça allait.

    - rendez-vous à la banque avec nouveau-né : OK,

    - les courses avec bébé : OK

    - rendez-vous médicaux dans le calme : dodo OK

    Elle dormait tellement partout, qu'à sa première séance de clapping, le kiné me prévient qu'elle va un peu pleurer, mais que c'est normal. Bah non. La mienne elle a dormit tout le long. Si bien qu'à la 2me séance, le kiné a dit que ce n'était pas nécessaire de continuer.

    Je n'ai repris qu'une partie des arguments de Mamanbavarde. Si tu veux lire les autres et voir si toi aussi tu fais partie des connasses, c'est ICI, chez Mamanbavarde.

    Rendez-vous sur Hellocoton !

    « Projet 365 - semaine 3Mon top à moi »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :