• Joyeuses Pâques

    J'espère que votre week-end de Pâques a été aussi agréable que le mien.

    Enfin si on ne considère pas le "repas" de dimanche.

    joyeuses-paques-3.jpg

    Samedi, nous avons confié Moustik à mes parents. C'est notre journée amoureux du mois. Enfin "journée", c'est vite dit. En général nous partons vers 10 h pour revenir vers 15 h voir 15 h 30 (quand nous ne revenons pas à 13 h). Mais ces quelques heures en amoureux, c'est toujours agréable. Avant je culpabilisais de laisser Moustik à mes parents en sachant qu'il avait été chez l'assistante maternelle toute la semaine. Maintenant, je me dis que ce sont ces 5 h par mois qui nous font savoir que nous sommes toujours un couple. Et surtout, un couple encore plus amoureux qu'au premier jour, malgré tout ce que nous pouvons traverser comme épreuves. Et puis quel bonheur quand nous récupérons Moustik. Se séparer un peu de lui, c'est aussi mieux le retrouver. Nos 5 heures par mois ne sont pas consacrées à des choses extraordinaires. Nous faisons nos courses tranquillement, nous nous promenons, profitons du beau temps (ou pas d'ailleurs) pour regarder les vitrines et faire les magasins. J'adore passer des heures chez Leroy Merlin, Castorama... même si bien sûr je ressors généralement les mains vides.

    Dimanche matin, Moustik a cherché ses œufs. Oui enfin, poussé par Maman. Parce que lui, une fois qu'il en a trouvé un, il ne cherche pas plus. Alors que le gros, c'est le dernier, le mieux caché... celui qu'il me tarde qu'il trouve. Nous passerons sur le "repas de famille" chez mes beaux-parents, n'est-ce pas. Quand je dis repas, c'est ce qui était prévu à la base. Des insultes et des agressions dès notre arrivée. Autant sur moi que sur Moustik. Parce que la moche-famille se pense mieux que tout le monde et au dessus de tout. Ils étaient tous tellement alcoolisés qu'ils étaient incapable de tenir debout, comme de tenir leur langue de pute. La politesse n'a jamais fait partie de leur éducation. Moustik n'a même pas pu manger. Puisque, à force de me faire insulter et de voir ces sous merde hurler sur mon enfant depuis notre arrivée, j'ai fini par décidé de partir et d'aller manger chez nous. Lhom a quand même eu l'intelligence de nous suivre, aussi bourré que le reste de sa famille.

    Un week-end malgré tout agréable. Parce que quoi que les ratés fassent, ils n'arrivent pas à nous séparer. I

    Rendez-vous sur Hellocoton !

    « C'est complètement con, mais c'est comme çaInsérer le badge facebook de votre blog »
    Pin It

  • Commentaires

    1
    Mardi 10 Avril 2012 à 12:00
    Je trouve ton texte vraiment beau, moi, j'aime pâque seulement depuis cette année je croie.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :