• Maman, pot !!

    Moustik et la propreté, ce n'est en fin de compte, pas tout une histoire.

    Chaque pédiatre, médecin... rencontré, nous fait toujours les mêmes remarques. Moustik est un enfant très éveillé, très intelligent, très dégourdi... qui comprend parfaitement tout ce qu'on lui dit (donc en gros ça veut bien dire que quand on lui dit un truc et qu'il n'écoute pas, c'est juste qu'il se paye notre tête)... certains pédiatres le trouve même un peu en avance sur certaines choses.

    Moustik a définitivement acquis la marche un peu avant ses 14 mois. Par la même occasion, il a définitivement acquis les bêtises.

    Comme tous les parents, nous étions pressés que Moustik parle. Il a commencé à parler très tôt. Maintenant, à 2 ans, il parle très bien, et surtout, beaucoup... parfois trop en fait. Nous pensons d'ailleurs lui apprendre bientôt à se taire un peu

    Moustik participe aux tâches ménagères en aidant à mettre la table, à débarrasser, à ranger dans la maison. L'autre jour je me suis même faite sermonnée. J'étais occupée à préparer la machine. Je mettais le linge devant la porte du garage pour le trier et le mettre ensuite dans mon lave linge. Moustik, voyant le linge devant la porte, est arrivé et me dit :

    - Oh maman.

    En soufflant. Puis il a prit le linge et est allé le mettre dans la machine Tout le monde me disait qu'il était maniaque. Pourvu que ça dure

    l-apprentissage-du-pot.jpgPour en revenir à ses progrès, Moustik a 18 mois n'était pas encore propre. Il refusait d'entendre parler du pot. Le pot pour lui, c'était juste un truc pour mettre de l'eau et faire tremper les pieds. Non non, ce n'est pas moi qui lui ai montré ça. Forcément, au début j'avais droit aux éternelles réflexions :

    - Ah, il n'est pas encore propre.

    - Il ne va toujours pas au pot.

    - Il serait peut être temps que tu lui apprennes à aller au pot.

    - Si tu lui enlevais les couches, il serait déjà propre.

    Forcément, à se faire dessus, il finirait par aller au pot. Sauf que moi, je ne suis pas comme certaines amies qui ont décidé qu'à partir de 9 mois, bébé devait être propre la journée et la nuit dès les 12 mois. Non moi, je suis du genre à laisser faire en pensant que Moustik doit se développer à son rythme. Puis comme me l'a si bien dit mon généraliste :

    - Il est déjà bien en avance sur beaucoup de choses, il ne peut pas tout apprendre en même temps.

    Donc depuis ses 9 mois, il y a un pot dans les WC. Il le sait, je l'ai jamais assis dessus en lui demandant de faire... Je me suis contenté de lui montrer le pot, lui expliquer à quoi ça servait. Depuis quelques mois, Moustik a toujours une couche la journée. Quand il a envie de faire, il se déshabille seul, enlève sa couche, ouvre la porte des WC et va sur le pot. Quand c'est terminé, il me ramène le pot pour que je le nettoie.

    Depuis une semaine, et comme tous les étés, à la maison ou chez les autres, nous laissons Moustik sans couche la journée, excepté bien sûr pour la sieste. Du coup, quand il a envie, il ne demande rien à personne et va sur le pot.

    Comme quoi, mettre le stress aux parents en leur reprochant sans cesse que leur enfant ne va pas encore au pot, c'est juste idiot et peut être histoire de faire chier le monde. Chaque enfant évolue à son rythme. J'ai choisi de laisser faire et d'attendre que ça vienne. Parce que de toute façon, il aurait fini par aller sur le pot, il n'aurait pas voulu garder ses couches jusqu'à ses 18 ans

    Rendez-vous sur Hellocoton !

    « Mes fiches recettesHistoire d'entraide »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :