• Préparer ses impôts dès janvier

    Nous entamons à peine la nouvelle année, nous venons à peine de passer les fêtes que déjà, je vous parle des impôts.

    Et bien oui, parce que chez nous, nous préparons notre déclaration d'impôts dès le mois de janvier. Un peu avant à dire vrai, mais niveau salaires... ça se fait dès janvier. Et vous allez vite comprendre pourquoi mon idée va vous faire gagner pas mal de temps au moment de remplir la déclaration.

    Nos impôts, j'en parlais déjà sur mon ancien blog. J'en parle ici.

    J'ai la chance d'avoir un espace bureau. A côté du bureau, j'ai une tablette sur laquelle j'ai à disposition tous mes parapheurs (annuel, semaine, classement). Dans mon parapheur annuel, dans l'onglet "avril", j'ai une chemise papier sur laquelle il est noté "impôts".

    Si ce n'est pas déjà fait, ce mois-ci vous allez recevoir, pour ceux qui ont la chance d'avoir travaillé en décembre, la dernière fiche de paie de l'année précédente. Sur cette fiche de paie, je ne devrais en principe pas vous apprendre qu'il y a le "net imposable" de l'année et si vous avez de la chance le nombre d'heures travaillées dans l'année. Selon les entreprises pour qui je travaille, ce n'est pas indiqué. Si je n'ai pas la chance de bosser à temps plein toute l'année, je suis bonne pour reprendre mes 12 derniers bulletins de salaires et tout calculer.

    Quand nous recevons nos fiches de paie, je les scanne et les enregistre sur le PC. Ensuite, j'ouvre mon tableau Excel et je note : le net imposable + les heures travaillées dans l'année. Comme je suis en intérim depuis 2008, j'ai toujours pris l'habitude de noter chaque mois, dès que je reçois les fiches de paie, les heures travaillées, les heures payées... à la fin de l'année, le total se fait tout seul.

    Une fois la fiche de paie sauvegardée sur l'ordi, les infos remplies dans mon tableau, je note sur le tableau papier, les infos : au stylo celles confirmées, au crayon celles calculées mais qui restent à confirmer par documents administratifs ou à revérifier...

    Je classe les fiches de paie, je range le tableau Excel imprimé dans la chemise "impôts" à l'onglet "avril" de mon parapheur annuel.

    Dans les mois suivant, je reçois les attestations de Pajemploi, CPAM... Certains documents sont à joindre à la déclaration. Dès que je les reçois, je les scanne, en imprime une copie, que je glisse dans ma chemise "impôts".

    J'ai choisi de classer la chemise "impôts" en avril, parce que la déclaration est généralement à retourner au centre des impôts en mai, mais nous la recevons en avril. Ainsi, je suis sûre que ma déclaration est faite avant la date limite et je n'ai plus qu'à l'envoyer ou la déposer. Dès que nous recevons la notre, nous reprenons le tableau, les justificatifs à joindre, nous remplissons ce qu'il y a remplir, et nous la renvoyons. Ça ne prend que quelques minutes et au moins, elle ne traine pas pendant des jours, au risque de l'oublier ou de courir au dernier moment pour la déposer.

    Mon tableau Excel ne correspondant pas à toutes les situations, je vous partage plutôt celui de Sandrine, de Joyeux bordel au fond du jardin, qui me semble bien plus complet et qui en plus, est téléchargeable en format Excel.

    Rendez-vous sur Hellocoton !

     

     

    « Noter sans chercherSe constituer un bon dossier de retraite »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :