• Quand la température monte...

    Ce week-end, comme je l'avais prédit à ma collègue de boulot, ce fut week-end hôpital.

    Pas que j'ai passé le week-end à regarder Grey's Anatomy en vidant paquet de shockobons sur paquet de shockobons avec une bouteille de coca (ça s'était avant). Non maintenant un week-end hôpital, ça veut vraiment dire hôpital.

    Dimanche, 17 h, Moustik venait de finir sa sieste. Je devais aller le promener avec ma mère. Notamment l'emmener comme presque tous les jours, donner le pain aux poneys, puis à l'aire de jeux située dans notre quartier. Je le trouve bizarre, je prends donc ça température avec le thermomètre électronique puisque il refuse de me laisser mettre l'autre. Je vois bien qu'il a froid donc j'essaye de le réchauffer mais rien n'y fait. D'autant plus qu'il avait les lèvres violettes, il était bleu... Finalement, nous appelons le SAMU. Après avoir expliqué l'épisode de vendredi soir, le médecin nous explique qu'il est possible que ce soit l'annonce d'une crise de convulsions. Elle me demande si nous avons un véhicule personnel car ça ira plus vite que d'envoyer les pompiers. Elle explique que Moustik doit être vu dans l'heure par un médecin et nous demande de prépare un change en prévision d'une hospitalisation.

    Nous arrivons donc aux urgences. En voyant la salle d'attente bondée, je me dis que punaise, on aurait du attendre les pompiers. Bon en fait ça va, le SAMU a prévenu les urgences de notre arrivée. Nous sommes pris en charge moins de 5 minutes après. Le médecin du SAMU qui avait examiné Moustik vendredi reprend le dossier. Il s'avère que Moustik a maintenant 2 otites et plus 1 et que la fièvre n'a fait que monter depuis vendredi. A ce moment là, il était donc à 39,7°C. Après la petite prise de sang, direction la radio des poumons car son taux de CRP est de 81 %. Finalement, moins d'une heure plus tard, nous sommes installés en pédiatrie où nous passerons la nuit.

    page1_26.jpgLorsque le pédiatre vient l'examiner, il nous explique que le traitement des otites est inutile car Moustik a une angine blanche. Apparemment très fréquent ces dernières semaines à cause de ce changement de temps incessant. L'angine blanche qui explique les fortes fièvres. Il ne faut donc pas traiter les otites, mais la gorge... Moustik est donc gardé pour la nuit, et nous pourrons sortir le lendemain si il reprend des forces et mange un peu. En attendant, il est mit sous perfusion pour s'alimenter un peu.

    Lundi, nous avons pu rentrer. La fièvre avait nettement baissée, même un peu trop (35,4°C) mais Moustik avait prit un biberon le midi (sans oublier la moitié de mon kebab du dimanche soir ainsi qu'un biberon à 23 h). L'appétit revient, les conneries aussi, c'est que Moustik commence à aller mieux 

    Rendez-vous sur Hellocoton !

    « Les gens sont tellement consPriorité, femme enceinte »
    Pin It

  • Commentaires

    1
    Mercredi 13 Juin 2012 à 12:00
    Dis donc il est fragile ce petit bout ... espérons qu'il n'ira plus à l'hôpital avant un bon moment ! Beaucoup de courage à tous les 2 !!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :